avenir disque vinyle

Le disque vinyle a-t-il un avenir ?

Avec le retour à la mode du disque vinyle, le marché est saturé, les prix ont augmentés de plus de 10%. Les usines sont surchargées et les délais pour presser ont explosés.

Mais ce retour à la mode est-il réellement gage d’un avenir radieux pour l’industrie du disque ? Le support musical aura-t’il toujours de l’importance demain ?

Voici des questions qui me taraudent, j’essaye d’y apporter des réponses dans cet article.

Faut-il continuer à créer des supports analogiques, quand le streaming type Spotify et Deezer explose ? Le vinyle est-il aujourd’hui un marché fragile ? Le retour du vinyle est-il simple un effet de mode et bulle prête à exploser ? Quel est l’avenir du disque vinyle pour les prochaines années ? …

Démocratisation de la production

Personnellement, j’observe une démocratisation de la production musicale. L’accès à des logiciels de MAO intuitifs comme Ableton, FL Studio se généralise. Il semble que de plus en plus de personnes ait la possibilité de s’exprimer musicalement. Plus de personnes produisent et plus de personnes partagent leurs musiques.

Le nombre de sous-genres musicaux et de projets expérimentaux explosent. Chaque fan peut y trouver son compte dans cette jungle de fichiers audios.

Une nouvelle façon de distribuer

Mais il devient encore plus difficile pour un artiste de se démarquer. Avec la démocratisation, La qualité à laisser place à la possibilité. Internet semble un outil afin d’acquérir de l’audience.

Cependant, il est difficile pour un artiste de se produire, vendre sa musique et donc en vivre. Les meilleurs, ou plutôt ceux qui sortiront du lot, sont en fait ceux qui maîtrisent la communication sur les nouveaux médias.

J’observe beaucoup de petits groupes agir selon ce mode d’action : Nouvelle sortie musicale → partage gratuit internet → acquisition public → organisation concert local → vente de disques et goodies aux fans « activés » !

Des disques personnalisés et en édition limité

Je pense donc normal que de plus en plus de musiciens veuillent distribuer leur musique à leur petit public sur des supports originaux « particuliers ».  C’est un moyen, de se démarquer et de vivre de leur passion. C’est dans cette niche que je vois avenir au support musical.

L’avenir du disque est à la rareté. Il deviendra un objet de luxe personnalisé. Il est considéré aujourd’hui comme un investissement, presque comme un actif. On mise sur un artiste on essais de dénicher la perle rare. On défend nos choix car ils nous correspondent.

De plus, les statistiques données sur les personnes achetant des disques et n’ayant pas de quoi l’écouter sont hallucinantes. Le disque devient donc un objet rare qui traversera les ages et les générations contrairement à de la musique immatérielle d’internet. Je ne vois pas les gens acheter des supports numériques qu’ils ne peuvent vraiment posséder. je les vois plutôt accéder à des droits d’écoute sur des plateformes musicales.

De nouveaux supports musicaux

D’ailleurs, je parle de disque, mais le support musical peut encore évoluer. J’imagine la distribution de clés USB personnalisées à l’image du groupe contenant les musiques, les paroles, les partitions, des images et clips vidéos. On voit également la cassette audio (tape) retrouver une seconde jeunesse (MF Doom)

Finalement, la production musicale va avec l’entrain grandissant des particuliers au DIY et à l’indépendance. Le support musical suivra donc cette tendance à mon avis.

Baisse progressive des ventes de vinyles

Je pense cependant que l’entrain pour le vinyle va commencer à diminuer pendant les prochaines années. On a vu des nouvelles éditions apparaître, des « gros » artistes sortir sur vinyle par effet de mode car il y avait un marché. Ces « pressages marketing » vont, selon moi, se calmer avec le passage de la vague dite tendance.

 

Merci de m’avoir lu pour ceux qui sont arrivez jusqu’ici. Si vous aimez l’article et vous pensez qu’il peut intéressé votre entourage, partagez-le ! : Merci pour le coupe de pouce.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *