garcon-dans-le-vent-beatles

Comment dénicher de bons vinyles ? Mes 6 conseils

Voici mon mode d’emploi pour dénicher de bons vinyles et même des perles rares sur les vides greniers.

Les vides greniers restent les lieux où j’ai réalisé mes meilleurs coups. J’ai pu en un an de « crate digging » apprendre les bases pour faire de bonnes affaires. Je vous donne dans cet article les astuces issus de mon expérience du digging.

Tout d’abord, les vides greniers ne sont pas les endroits où vous trouverez les meilleurs disques. Mais certainement là où vous pourrez faire les meilleures affaires.

Par exemple, j’ai dégoté un disque des Beatles pour 40 cts que je pourrai revendre au moins 15€ (VG+/VG+)

J’ai également trouvé des classiques de funk pour 50 cts l’unité, en voici quelques uns :

vinyls-funk

Voici mes conseils :

1- Arrivez tôt !

Ça paraît évident… Il faut arriver tôt pour ne pas vous faire doubler. En outre, les vendeurs ne vous feront pas de prix le matin et les négociations seront plus difficiles. Personnellement, je commence les vides greniers à 8h.

2- Ne perdez pas de temps chez les collectionneurs

Vous verrez régulièrement des amateurs vendre leur collection sur les vides greniers de quartier. Ces personnes ne vous feront pas de prix car elles savent ce qu’elle vendent. Gardez votre argent pour le dépenser chez les particuliers. Vous pouvez toujours vous faire un petit plaisir chez un collectionneur avant de partir pour ne pas rentrer bredouille !

3- Tournez vous vers les 45 trs

Chercher là où les autres n’ont pas le courage de mettre le nez, c’est à dire les bacs à 45 trs (7″). C’est dans ces masses de disques que vous trouverez 1 ou 2 bonnes affaires. Je n’ai jamais fais de réelle affaire avec des 33 trs (12″).

4- Acheter le pain avec un billet de 20 !

Pensez à prendre de la monnaie avant de partir. C’est essentiel pour négocier. Je négocie toujours les 45 trs à 50 cts et dépense rarement plus de 1€ pour un disque. Malheureusement, il faut parfois être un malhonnête (ou plutôt savoir se taire…). Les personnes auxquelles j’achète un disque ne connaissent pas sa valeur réelle. Récupérer de la monnaie, auprès du vendeur lorsque vous lui achetez un disque.

5- N’achetez pas abîmé (si vous comptez revendre)

Le problème des vides greniers est que les bacs à 45 trs et les disques sont souvent mal entretenus et préservés. Heureusement ce n’est pas toujours le cas. Cependant, je vous déconseille grandement d’acheter de « bons » disques rayés aux pochettes taguées !!! Il faut savoir dire STOP.

6- Prenez votre smartphone

Vous pouvez discrètement vérifier les cotes d’un disque sur Discogs. (Téléchargez l’application). Personnellement, je ne prends que rarement le temps de checker une référence; seulement lorsque j’ai réellement le doute de passer à côté d’une affaire. Il vaut mieux parfaire ses connaissances en parcourant les bacs, en repérant et mémorisant les pochettes. Généralement, plus on les voit moins elles ont de valeurs…

On trouve parfois quelques perles sortie de la préhistoire :

disco-bana

J’espère vous donner de nouveaux conseils prochainement.

Partagez l’article si vous pensez qu’il peut intéressé votre entourage ! Merci