La Sillonnade Continue

Nouvelles avancées dans la conception du graveur.

Je passe de l’embossage au « cutting » diamant.

La gravure diamant nécessite de mettre en place une aspiration des copeaux produits et gérer l’électricité statique environnante. Enfin le diamant lui même, doit être protégé pour éviter tout risque de choc : mise en place d’une suspension et d’une sécurité.

Un EXTRAIT gravé avec le Sillon’R.

L’original, un morceau produit par les amis de LaBotanique (Science Fiction)

Quelques photos du nouveau graveur :

Une réponse à “La Sillonnade Continue”

  1. Sebastien dit :

    Énorme !
    Vas-tu documenter en open-source ton projet ? 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *